Site Officiel du Comité Régional Grand-Est

Raquettes

Née pour se déplacer en milieu enneigé, elle est devenue un sport de loisir apprécié, de plus en plus pratiqué dans les associations affiliées de la FFRandonnée.

Un peu d'histoire...

 

 

 

 

 Apparues dès le Néolithique chez les peuples de montagne souhaitant se déplacer dans les milieux enneigés, elles ont été découvertes en 1604 par les colons français en Acadie, terre de légendes des trappeurs du grand nord canadien.


Ces drôles de tamis faits de lanières de cuir tressées sur des cadres de bois ont d’abord été utilisés par les militaires.

Ainsi, les raquettes à neige furent le moyen de déplacement privilégié des troupes alpines à partir de 1888.

Il a fallu attendre près d’un siècle, en 1980, pour que les premières sorties en raquettes destinées aux touristes soient organisées.

Souffrant d’une mauvaise image véhiculée par les chasseurs alpins et d’un manque notable de stratégie de communication, la pratique arrive tout de même à se développer grâce à un bouche-à-oreille de qualité orchestré par les passionnés.

Dans les années 1990, la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME) est devenue délégataire de la discipline. Ce qui incite les stations enneigées à baliser des circuits.

Apparaît dans ces années là, le « code de bonne conduite du Raquettiste » qui décrit les bonnes pratiques à observer durant la pratique de la raquette à neige :
- Éviter de progresser dans les zones sensibles, risquant de perturber la faune
- Ne pas randonner avec un chien, au risque de déranger la faune sauvage
- Progresser de façon groupée, avec des traces proches les unes des autres

Lors de la pratique, les préconisations sont les mêmes que pour le ski :
- sécurité : se renseigner sur le parcours, consulter les guides de montagne,…

  Les différentes pratiques :

 

 

 

- La Rando du dimanche

Ici, il s’agit d’une pratique familiale, plaisir, pour une durée de quelques heures seulement. La raquette doit être simple, polyvalente, efficace et peu onéreuse.

- Le Trek hivernal

Ce sont des randonnées itinérantes qui s’effectuent généralement sur une petite semaine. Le matériel doit être solide, performant mais surtout être léger.

- La marche d’approche

Dans cette pratique, la raquette est utilisée pour se déplacer en montagne dans le but d’atteindre des endroits assez inaccessibles pour pratiquer des activités extrêmes comme le ski free-ride, les cascades de glace, … . Le matériel se doit d’être solide et technique.

- La compétition

Surtout développée en Amérique du Nord, la compétition en raquettes à neige est un hybride entre la course d’orientation et l’endurance. Il est nécessaire de disposer de produits à la pointe de la technologie, légers et résistants.

 

Sortie raquette annuelle

 

 

 

 

 

Le Comité Régional Grand-Est organise chaque année une sortie raquette sur le massif des Vosges.
En 2018, elle s'e déroulera au Hohneck.

PASSION RANDO

Un magazine 100% destiné aux passionnés de rando !
Désormais disponible en kiosque, Passion Rando vous propose toujours plus d’idées de randonnées partout en France et à l’étranger. Retrouvez les événements incontournables, les plus belles régions à parcourir avec cartes et infos pratiques, les équipements malins, les avis d’experts et bien plus encore...
En savoir plus